webmail |Preinscription/Inscription en ligne| 8098 : Allo ! Université de Ngaoundéré   | Suivez l'UN sur facebook twitter google plus
Vous êtes ici : » Accueil » Recherche
 
Etablissements
 
Laboratoires
 
La recherche à l'université de ngaoundéré
La politique de recherche à l'Université de Ngaoundéré est mise en oeuvre par le Conseil scientifique nommé par le Recteur et supervisé par le Vice-Recteur en charge de la Recherche, de la coopération et des relations avec les milieux professionnels.

La nouvelle politique de recherche de l'Université de Ngaoundéré énoncée à partir de 2004/2005 s'inspire de l'expérience vécue des GPRU RUN 2000 qui se sont déroulés de 2000 à 2003, des délibérations des JUST 2003 et des nouvelles orientations de la recherche universitaire qui privilégie le soutien à des équipes structurées autour de laboratoires ou d'unités de formation doctorale. Eu égard à ce qui précède, les thématiques et les domaines de recherche retenus découlent d'une politique générale qui tient compte aussi bien des préoccupations du NEPAD, des objectifs du développement du millénaire, et des orientations majeures de la politique gouvernementale que de sa situation géographique spécifique. Autrement dit, cette politique de recherche doit avoir un ancrage national et local tout en restant rimée à la science africaine et mondiale.

Thématiques de recherche


Conformément aux propositions de la Commission scientifique de la recherche, instituée par décision No 141/UN/R/VR-RC DU 19 janvier 1999, et au Procès verbal du Conseil d'Administration du 23 mars 1999, sept grands programmes de recherche de l'Université (GPRU) avaient été identifiés et la RUN 2000 visait à contribuer à la mise en oeuvre de cet élan de recherche novateur. Il s'agit des programmes ci-après:

  1. Environnement et développement durable;
  2. Genre et bonne gouvernance;
  3. Création, gestion et développement de la très petite entreprise;
  4. Patrimoine culturel;
  5. Génie des Technologies industrielles;
  6. Technologie alimentaire et nutrition;
  7. Développement et valorisation des ressources animales et végétales.

D'autre part, les recommandations des JUST (Journées universitaires des sciences et de la technologie) de 2003, le NEPAD et les objectifs du développement du millénaire font apparaître les domaines suivants qui devraient retenir toute l'attention de la communauté scientifique universitaire:

  • Energie
  • Eau et Assainissement
  • Santé
  • Infrastructures
  • Accès aux marchés des pays développés

Objectifs


Ces programmes et domaines de recherche retenus ont pour objectifs essentiels :

  • de favoriser le rayonnement de l'Université de Ngaoundéré à travers la maîtrise de la Science et de la Technologie au plus haut niveau de
    l'excellence;
  • d'assurer la formation par la recherche des enseignants et notamment les jeunes assistants non-docteurs
  • de contribuer à la lutte contre la pauvreté, priorité majeure de la politique du gouvernement, qui permet ainsi à notre institution d'assumer cette autre mission d'appui au développement à elle assignée;
  • d'assurer une bonne insertion de notre université dans la Communauté Scientifique Nationale et Internationale grâce à la Coopération Universitaire et au partenariat avec le secteur privé.
  • de contribuer à la formation de capital humain de haut niveau capable de répondre aux défis du développement cristallisés dans les préoccupations du NEPAD et du gouvernement.
  • de participer à la mouvance mondiale de l'heure de manière à faire bénéficier à notre Institution des financements extérieurs dans le cadre des relations Nord-Sud et Sud - Sud.
          print   email

 

 
Le mot du Recteur
 
Réseaux Sociaux